Élaboration d'un plan d'affaires complet

Un projet entrepreneurial, ça commence toujours par une petite idée qui nous trotte dans la tête. Pour la transformer en réalité, la première étape à passer sera celle du plan d’affaires, autrement appelé business plan.

Élaboration d'un plan d'affaires complet
Publié le :
27.5.2024

Et oui : sans une direction claire et un plan structuré, il est facile de se perdre en chemin. Un plan d'affaires bien élaboré peut non seulement attirer des investisseurs et vous garantir des aides à la création, mais aussi guider vos décisions et structurer efficacement votre entreprise dès ses débuts. Cet article est là pour vous fournir les éléments clés à inclure dans votre futur plan d'affaires, le tout en vous soufflant également comment éviter les erreurs les plus courantes.

Qu’est-ce qu’un business plan et pourquoi le réaliser ?

Pour le dire simplement, le business plan est l'équivalent de votre feuille de route pour votre micro-entreprise. Document d'une dizaine de pages, il fournit une vision claire et structurée de votre projet entrepreneurial, de vos objectifs ainsi que des étapes à suivre pour les atteindre. Il contient par conséquent des informations détaillées sur votre produit ou service, la stratégie marketing prévue et les projections financières. En vous guidant à travers chaque phase de votre projet, le business plan vous aide à prendre des décisions éclairées et à anticiper les défis à venir. Pour les potentiels investisseurs (privés comme publics), le plan d’affaires est surtout une preuve de la viabilité de votre projet et un moyen de comprendre vos objectifs à long terme. 

Que doit contenir un plan d’affaires ? 

Intéressons-nous désormais aux différents éléments qu’on doit retrouver dans un business plan. Comme vous allez le voir, on peut répartir ces éléments dans deux grandes parties, qui introduisent votre projet des fondations jusqu’au plus petit détail. 

Le résumé opérationnel
Le résumé est une première étape à ne pas sous-estimer. Vous devez être en mesure de présenter les faits essentiels de votre entreprise de manière concise et impactante afin de convaincre votre interlocuteur. Ce résumé doit indiquer le nom de votre entreprise, la composition de l’équipe ou du porteur du projet, les produits ou services que vous vendez , le contexte du marché sur lequel vous vous lancez et votre stratégie commerciale.

Partie 1 : La présentation de votre projet 

Cette première partie vise à poser les bases de votre projet. Pour l’expliquer simplement et efficacement : qui le réalise, qu’est-ce qui est proposé, dans quel contexte s’insère-t-il et quelle est la vision marketing qui l’accompagne.

Équipe ou porteur du projet

Cette section doit détailler les membres de l'équipe ou le porteur seul du projet, en mettant en avant leurs compétences, expériences et rôles respectifs. Il est important de montrer que l'équipe a les compétences nécessaires pour mener le projet à bien. Chaque membre doit être présenté avec son parcours professionnel, ses réalisations précédentes et sa contribution spécifique au projet. Une bonne présentation de l’équipe rassure les investisseurs sur la capacité à exécuter le projet.

Produits et/ou services proposés

Il vous faudra décrire en détail les produits ou services que vous proposez. Pour ça, mettez en avant ce qui les rend uniques, ce qui les distingue de la concurrence et comment ils répondent à un besoin du marché. Vous pouvez également inclure dans ce passage le prix de vente estimé pour votre produit ou service.

Etude de marché

L'étude de marché doit fournir une analyse approfondie du secteur d'activité, de la concurrence, et du public cible. Incluez des données sur les tendances du marché, les segments de clientèle, et les opportunités de croissance. Cette section démontre que le projet est basé sur des recherches solides et une compréhension claire du marché. Un essentiel dans un plan d’affaires !

Stratégie commerciale et marketing

Cette section a pour but de démontrer ce que vous avez prévu de mettre en place afin de capter l’attention de votre clientèle. Elle inclut donc les canaux de distribution prévus, les tactiques de promotion, la politique de prix ou encore les partenariats éventuels. Dans cette partie, vous devez décrire comment vous comptez vous différencier de la concurrence et atteindre vos objectifs de vente.

Partie 2 : Le prévisionnel financier

Dans ce second chapitre, il est temps d’entrer dans le vif du sujet : l’aspect financier du projet, sa viabilité et sa rentabilité. 

Bilan prévisionnel

Avec ce bilan, vous pouvez estimer les futurs résultats de votre entreprise et établir des objectifs réalistes pour les premières années. Vous devrez créer divers tableaux financiers : bilan, compte de résultat, plan de financement, tableau de financement et tableau de trésorerie. Utilisez des indicateurs financiers pertinents pour appuyer votre bilan prévisionnel, tels que :

  • Indicateurs comptables : seuil de rentabilité, marge de l’entreprise, coût de revient, besoin en fonds de roulement (BFR), capacité d’autofinancement.
  • Indicateurs de trésorerie : délai de règlement du fournisseur, délai de règlement du client, trésorerie nette.

Plan de financement

Bien évidemment, tout projet nécessite des ressources financières pour être réalisé. Pour identifier les besoins de votre future entreprise, établissez un plan de financement. Ce tableau doit présenter, d'un côté, les dépenses et de l'autre, les ressources disponibles pour le projet. Si les dépenses dépassent les ressources, envisagez des financements supplémentaires, en privilégiant les apports personnels si possible.

Plan de trésorerie

Enfin, le plan de trésorerie intervient pour présenter les flux de trésorerie entrants et sortants de votre première année d’expérience. Il permet de s'assurer que l'entreprise pourra faire face à ses obligations financières et d'éviter les problèmes de liquidité.

Les erreurs à éviter dans votre business plan

Ne pas prendre ce document au sérieux

Rédiger un plan d'entreprise dans le seul but de cocher une case n'est pas la bonne façon d'aborder les choses. Si vous ne prenez pas ce document au sérieux, vous donnerez comme signal que vous n'avez pas vraiment réfléchi à la manière dont elle va pouvoir prospérer. Au contraire, utilisez cette occasion pour renforcer votre compréhension de la manière dont votre entreprise peut fonctionner sur le long terme.

Réaliser des projections irréalistes 

Si vos projections financières semblent trop belles pour être vraies, cela vaut la peine d'y regarder à deux fois. Vous devez avoir des prévisions financières en phase avec la réalité du terrain et que vous pourrez facilement expliquer à vos interlocuteurs. N'oubliez pas qu'au début de votre activité, vous ne disposez peut-être pas de chiffres exacts. Ce n'est pas grave ! Vous pouvez vous baser sur des estimations et les comparer à des données de référence de la concurrence pour établir une base de référence pour votre entreprise.

Ne pas faire suffisamment de recherches
Vous n’avez pas besoin de passer un temps infini à faire des recherches : votre plan d'affaires doit simplement et avant toute chose montrer que vous comprenez vraiment votre secteur d'activité, votre marché cible et vos concurrents. Si vous ne disposez pas de ces connaissances de base, vous montrerez que vous n'êtes pas prêt à lancer votre entreprise.

Sous-estimer la concurrence 

Ignorer ses concurrents ou prétendre qu'il n'y en a pas est une erreur fréquente. Une analyse rigoureuse du marché révélera toujours des concurrents directs ou indirects, et une bonne connaissance de ceux-ci est cruciale pour élaborer une stratégie compétitive efficace.

Qu'est-ce qui ne doit pas figurer dans un plan d'affaires ?

En complément, voici quelques éléments à ne pas inclure dans votre business plan :

  • Le curriculum vitae complet de chaque membre de l'équipe : contentez-vous des grandes lignes.
  • Les explications techniques détaillées ou les schémas de fonctionnement de votre produit : mettez-les en annexe ou ne les incluez pas du tout.
  • Un long historique de votre secteur d'activité : quelques phrases devraient suffire.
  • Une étude de marché détaillée : incluez seulement le résumé de vos conclusions, pas toutes les données trouvées. 


Un mot pour résumer ces recommandations : la synthétisation est votre alliée. 

Pour conclure, un plan d'affaires bien rédigé est un outil essentiel pour la réussite de votre entreprise. Il vous permet de clarifier vos objectifs, de structurer vos idées et de démontrer la viabilité de votre projet à vos partenaires et investisseurs potentiels. En suivant les étapes décrites et nos recommandations, vous pourrez en toute simplicité élaborer un plan complet, concis et efficace pour votre future entreprise. A vos claviers !

Notre forum de discussion

0 Commentaires

Actuellement actif : 0
Soyez le premier à laisser un commentaire
Loading
Quelqu'un rédige
This is the actual comment. It's can be long or short. And must contain only text information.
(modifié)
Votre commentaire apparaîtra une fois validé par un modérateur
This is the actual comment. It's can be long or short. And must contain only text information.
(Modifié)
Your comment will appear once approved by a moderator.
Charger plus
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Charger plus

Vous aimerez aussi...

Durée :
4min

Comment déterminer la proposition de valeur de sa micro-entreprise grâce aux Cercles d'or de Simon Sinek ?

Découvrir
Durée :
6min

Comment trouver ses premiers clients ?

Découvrir
Durée :
18min

Élaboration d'un plan d'affaires complet

Découvrir
Durée :
12min

Création d'une boutique en ligne professionnelle avec WordPress et WooCommerce

Découvrir